Ayutthaya, ville capitale

Ayutthaya, ville capitale


À bicyclette...

 

Ayutthaya, ville capitale.

 

Vivre en Thaïlande est une chance. Il y a tant de choses à voir, de merveilles à découvrir ! Mais évidemment et comme partout, on connaît finalement très mal l’endroit où l’on vit. Heureusement, de temps en temps la famille vient faire du tourisme et nous rend notre âme d’aventuriers !

 

Destination choisie : Ayutthaya, ancienne capitale siamoise après Sukhothaï et avant Bangkok. Fondée vers 1350, la ville fut florissante entre les XIVe et XVIIIe siècles. Le temps de voir passer 33 rois ! Et par florissante on entend une des plus grandes villes cosmopolites du monde, une véritable plaque tournante du commerce international, qui succède au monopole de la cité d’Angkor. 

 

Ayutthaya est construite sur une île, où trois fleuves la relient à la mer, en faisant un emplacement stratégique pour le royaume et à l’abri des attaques. Mais quand on veut, on peut, puisque l’armée birmane a réussi à raser la capitale du Siam en 1767. Un carnage dont on mesure aujourd’hui encore les traces, en se baladant entre les ruines de la cité capitale.

 

Ce qu’on aime à Ayutthaya c’est louer un vélo et faire le tour des vestiges qui nous replongent dans une époque révolue. On laisse son imagination faire le travail pendant qu’on croise les bouts de bouddhas, des briques en vrac, la splendeur d’une autre heure. 

 

 

On évite ensuite les pièges à touristes comme le marché flottant et on préfère revoir la ville depuis le fleuve (ça repose les mollets) en long tail. Les lumières de fin de journée se posent sur les briques du passé.

 

Demain nous prenons le train jusqu’à Bangkok, pour un nouveau voyage à travers les époques.