J'ai enfin fait du bateau

J'ai enfin fait du bateau


J’ai enfin fait du bateau !

 

La haute saison touche à sa fin et tout semble se calmer sur l’île de Phuket : le trafic, les gens, les karaokés, les chiens errants…
Il y a donc moins de touristes, moins de clients, moins de croisières. En tant que chef d’entreprise, cela ne me plait pas vraiment. C’est même plutôt l’angoisse ! Apprendre à vivre avec les saisons, la cigale et la fourmi, tout ça tout ça.

Mais en tant que personne-qui-prendrait-bien-des-vacances-et-qui-profiterait-bien-du-bateau, c’est l’occasion de partir en weekend ! 

 

Nous partons donc à six personnes, un couple d’amis avec leurs deux enfants de 4 et 6 ans, Alexis et moi (enfin, sept personnes si je compte mon ordinateur…) !

À mon tour de voguer sur la mer, de hisser les voiles (euh de regarder Alexis hisser les voiles), de boire une bière au calme du coucher du soleil, de me laver sur la jupe arrière (AKA « la douche avec vue »), de nager dans une mer aussi chaude qu’un bain, d’ensabler les gens sur la plage en leur faisant une queue de sirène, de boire un thé en maillot de bain en regardant les bateaux de pêches, de faire coucou aux touristes entassés sur les speed boats, d’avoir la peau salée et le vent dans les cheveux. À mon tour !

 

Le choix du weekend se porte sur Koh Yao Yai, sur la plage de l’hôtel Glow. Bonjour la plage déserte. Bonjour l’eau transparente. Bonjour la vie paisible de l’île. Bonjour l’hôtel où on passerait bien 3 jours. Bonjour le restaurant aux plats délicieux et à la vue imprenable. Bonjour le calme et la léthargie. Bonjour la journée au top entre amis.

Au revoir Koh Yao, je reviendrai. Visiter tes plages mais aussi tes villages. Vivre au rythme de tes journées. Et kiffer !